S’il en est un qui n’a pas fini de briller cette saison, c’est bien l’or rutilant, métal gagnant des grands shows de la Fashion Week printemps-été 2014. Ciselée finement sur les robes-joyaux de Dolce & Gabbana, déposée au creux des plissés de Dries Van Noten et distillée en paillettes de luxe chez Saint Laurent, la gold touch entend bien faire miroiter ses pépites sous le soleil de juin.

Mais si parader en lamé de la tête aux pieds fonctionne à merveille sur podium, dans la rue, l’or a tout intérêt à se débarrasser de ses gros carats. Oubliées robes de bal, étoffes opulentes et rivières de diamants. Au quotidien, les belles de jour la jouent bling version street et coulent ce métal précieux dans les pièces où on l’attend le moins : un micro-short enduit, un sweat cropped imprimé, un blouson sporty, un sac à dos city, une paire de sneakers. Le mixe est détonnant, mais assurément brillant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *