Que porter avec un smoky eyes bordeaux ?

06/01/2015 • Alison Grcar

Élu couleur de l'année 2015 par l'institut Pantone, le Marsala fait le bonheur des modeuses et des beautystas qui n'ont juré que par le bordeaux cet hiver. Comment apprivoiser cette teinte quand elle se pose sur nos yeux ?

Après une année passée sous le signe du mauve avec le Radiant Orchid, l'institut Pantone a changé de tonalité en élisant le Marsala comme couleur phare de 2015. A mi-chemin entre le brun terre et le rouge vin, ce bordeaux très chaleureux réussit le pari de s'accorder à toutes les carnations, ce qui n'est pas sans déplaire aux modeuses. Certains créateurs, comme Isabel Marant ou encore Roberto Cavalli, avaient même déjà décelé le potentiel fashion de cette teinte en la hissant au rang de star sur les podiums de leurs défilés Automne-Hiver 2015. Mais si ce bordeaux cuivré se révèle sublime sur une robe à col Claudine ou sur un beau manteau cintré, c'est sur la peau qu'elle est reine. Chez Caroline Herrera, on n'hésite pas à la porter de manière monochrome sur le haut des pommettes mais surtout en halo sur la paupière mobile. Côté look, pas question de se priver de Marsala, il est également bien présent.

 

Quelques touches de bordeaux...

 

Fier de sa nouvelle couleur star, Pantone l'a qualifié de "teinte élégante, au charme universel". Pas étonnant qu'elle se décline aussi bien sur certaines pièces de notre dressing. Pour éviter le total look et la saturation par la même occasion, on dégaine une jupe crayon bordeaux et un chèche la même teinte afin de garder un maximum de style, même par temps froid. Associé à notre smoky eyes Marsala, ce duo fait des merveilles.

 

… et du noir pour casser la couleur

 

Pour contraster avec le rouge brique que l'on a adopté sur nos yeux et sur notre silhouette, on fait confiance à notre indispensable : le noir. Mais attention, pas question d'enfiler le premier pull carbone venu. Pour rivaliser avec le Marsala, on veut des pièces de caractère. Pour y parvenir, on mise sur un sweat bi-matière très rock, un manteau en fausse fourrure, des bottines à crampons et un sac à franges. Qui a dit que le bordeaux était difficile à dompter ?

 

© Pixelformula