fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

"Moi vivante, je ne porterai jamais de claquettes de ce genre. JAMAIS". Voilà le genre de phrase que je prononçais encore il y a un an durant mes vacances d'été à la vue de ces chaussures. A l'époque, aucune modeuse digne de ce nom n'imaginait que ces souliers monacales allaient connaître leur heure de gloire. C'est chose faite, elles sont devenues les it-shoes de l'été 2014 ! Depuis, on ne compte plus les stars qui ont déjà succombé : de Elle Fanning à Lana Del Rey en passant par Miranda Kerr et Rita Ora, elles sont toutes devenues accros à ces sandales ultra confortables. Plus qu'une simple lubie de dingue de mode, c'est une véritable tendance qui a fait son apparition dans la fashion sphère. Bienvenue dans l'ère du normcore (un mix de "normal" et de "hardcore"). En quoi cela consiste ? Ressortir du grenier de nos parents nos vieilles fringues et chaussures d'ado d'une banalité affligeante et les arborer fièrement à la ville. Les claquettes en font partie. Pour cette expérience, j'ai décidé de tester la tendance lors d'un mariage.

testepourvous-claquettesnormcore-01

CLAQUETTES K BY KOOKAÏ, 39 EUR

Les interrogations des copines

Ce challenge est audacieux, mais comme j'aime prendre des risques (stylistiques), je me suis lancée sans crainte à l'occasion du mariage d'un couple d'amis. Pour ce grand jour, les jeunes mariés avaient joué la carte du thème champêtre. De la cérémonie au repas, tout se déroulait en plein milieu d'un champ, en rase campagne. Seul hic : comment porter des stilettos dans ce genre de lieu, hostile aux talons aiguilles ? Après de longues heures de débat avec mes copines, j'avais finalement tranché : pas question pour moi d'abîmer mes beaux souliers dans la terre, j'opterai pour des sandales plates et monacales. Réaction immédiate de ma meilleure amie : "Mais tu es complètement folle ? Tu vas porter ce genre de chaussures grossières au mariage de Laura ?" Oui ! Ma décision était prise et pas question de changer d'avis.

Assortir des claquettes à une robe chic

Le jour J, j'étais fin prête à parader dans le champ où se déroulait le fameux mariage. Avec mes claquettes, j'avais opté pour une robe jaune dos-nu et pour un chignon XL, accompagnés d'un headband à fleurs. Je respectais à la lettre le thème imposé par les jeunes mariés. Installée sur ma chaise, j'observais les autres filles, qui tentaient tant bien que mal de tenir debout avec leurs talons de douze centimètres, se retenant comme elles le pouvaient au bras de leurs cavaliers. Pour ma part, pas de problème de ce genre, excepté mon chéri, encore et toujours outré par mes choix. "A la kermesse de ta nièce, c'était les talons vertigineux, à la fête foraine, c'était la chemise, et maintenant tu viens en claquettes à un mariage." Ce à quoi j'ai répondu : "Mais oui amour, regarde, je suis tendance et je tiens debout en plus." Au-delà des commentaires de mes amies et de mon copain, j'attendais avec impatience la réaction de la mariée. Après un premier sourire à la vue de mes chaussures au cours de la cérémonie, c'est lors du dîner qu'elle me dit : "Tu es parfaite, tu es très champêtre et j'adore ça. Bon point pour les chaussures !" Défi relevé !

1

 

 

 

Le bilan

 

Je n'ai pas eu mal aux pieds et je me suis sentie très à l'aise toute la journée. Merci les claquettes ! Mais si le mariage auquel vous assistez n'a pas de thème de ce genre, je vous déconseille vivement d'arborer ce genre de sandales normcore, aussi tendance soient-elles. Gardez-les plutôt pour un week-end en famille, pour une virée shopping, ou pour assister à un défilé. La vraie modeuse, ce sera vous. Bonne chance !

 

© Mélanie Escoffier