A l'assaut du mini-short

17/06/2014 • Alison Grcar

L'épreuve du mini-short est enfin arrivée ! Après des mois d'attente, nous voici prêtes à dévoiler nos jolies gambettes pour pavaner dans les rues. Petite leçon de mode avec ce street style.

Avec les beaux jours qui se sont définitivement installés dans l'Hexagone, nous pouvons enfin abandonner notre jean fétiche et notre paire de collants. Après avoir bien apprivoisé le come-back de la brassière, le total look blanc et l'esprit seventies, il est temps de s'intéresser à une pièce qui nous effraie autant qu'elle nous plaît : le mini-short. Pour être sûre d'être dans le ton de la saison, on s'inspire de cette jolie brune qui nous offre un sans-faute mode.

 

Le short version 2014

 

Que toutes celles qui pensaient que le mini-short était réservé à une certaine élite aux jambes interminables revoient leur jugement ! Cette saison, la donne change et chacune pourra s'essayer à cet exercice sans craindre les foudres de la Fashion Police. Tout d'abord, on oublie la version (trop) moulante ou destroy. En somme, on veut une pièce plus chic et abordable ! Comme cette modeuse, on choisit un short taille haute et on mise sur une version ample pour obtenir une touche de glamour en plus. Pour l'accompagner, on joue sur les contrastes en portant une chemise à carreaux à l'esprit très casual et le tour est joué !

 

Pas de sandales, mais des sneakers !

 

Si pour certaines, le duo mini-short + nu-pieds est incontournable depuis des années, l'été 2014 sera synonyme de changement ! On s'essaye donc à un nouveau mix en chaussant une paire de sneakers aux motifs funky tout en veillant à conserver une harmonie de couleurs entre toutes les pièces la tenue. Pour celles qui auraient du mal à manier cette nouvelle combinaison, on fait quelques compromis en gardant le duo sandales + short pour les vacances au soleil. Et si l'on est toujours frileuses après tous ces conseils, on n'a qu'à se dire que toutes les it-girls les plus adulées du moment ont déjà sauté le pas... Il ne manque plus que vous !

 

 

© Pixelformula