La silhouette aquamarine du défilé Emmanuel Ungaro

29/04/2014 • Alison Grcar

Cette saison, Emmanuel Ungaro montre aux modeuses la meilleure manière d'adopter la tendance aquamarine sans craindre les foudres de la fashion police. Entre jeu d'écailles et imprimés marins, voici les commandements de la sirène version printemps 2014.

Lorsque nous étions enfant, Ariel la petite sirène faisait partie de ces héroïnes fictives auxquelles on rêvait de ressembler. Cette saison, les créateurs font émerger le souvenir de la jolie princesse en transformant les top modèles en déesses aquatiques. On oublie la queue sertie d'écailles et le soutien-gorge en forme de coquillage : la femme-poisson du printemps 2014 est beaucoup plus ancrée dans la réalité et surfe sur la mode plus qu'elle navigue sur les eaux. Pour ne pas se laisser submerger par la tendance, on suit la méthode Ungaro.

Une jupe inspirée des fonds marins

Si certains créateurs ont préféré jouer sur une large palette de bleus pour évoquer la vague aquamarine de la belle saison, Emmanuel Ungaro a été beaucoup plus subtil que ça. La signature de sa collection ? Un jeu de tissus qui rappelle les écailles ou les ailerons d'un poisson et des petits cristaux déposés par-ci par-là sur un top ou un bas. Cette jolie mini-jupe, ornée de bijoux multicolores et de paillettes azur, nous transforme en créature sous-marine sexy. Pour mettre en valeur cette pièce inspirée des fonds aquatiques, on opte pour un t-shirt blanc, tout simple, et une ceinture noire.

Des sandales à multi-brides

Pour compléter cette panoplie de naïade, Emmanuel Ungaro ne fait pas les choses à moitié et propose aux fashionistas des sandales à multi-brides. Pour aller encore plus loin, le designer s'inspire des algues qui peuplent les fonds marins, et les transforme en volants ultra-féminins déposés sur les lanières en cuir de la chaussure. Alors, prête à voguer sur la tendance ?


©  Pixelformula