La couronne de fleurs fait partie de ces accessoires vintage qui signent leur grand retour depuis quelques années. Kirsten Dunst, Katy Perry et surtout Lana Del Rey, qui en a fait l’un de ses gimmicks mode, les stars sont nombreuses à arborer cette parure qui fleure bon les années 1970. Mais attention, ce n’est pas le genre d’accessoire facile à porter dans la vie de tous les jours, à moins que vous n'ayez sciemment décidé de ressembler à une hippie délurée (mais j'en doute). Je vous conseille donc de la réserver pour les grandes occasions, si elles s’y prêtent. Je pense par exemple aux mariages, aux cocktails sur la plage, aux virées en festival, voire même pour un look d’un jour tendance "flower power". Mais c’est à peu près tout.

Si vous vous décidez à sauter le pas, attention au choix de la couronne. Ce n'est pas parce que les stars aiment se montrer avec des parures imposantes qu'il faut les imiter coûte que coûte. Car franchement, est-il vraiment de bon ton de se trimbaler avec un bouquet de fleurs dans les cheveux ? Je vous conseillerai plutôt d’opter pour des petits formats, moins ostentatoires, et qui laissent respirer le visage (et de laisser les cagoules de fleurs à Lady Gaga). Ce conseil s’applique d’autant plus aux visages ronds et aux plus petites d’entre vous, car une grosse couronne a tendance à tasser la silhouette. Au niveau des couleurs, cela dépend bien sûr de la tenue, mais je trouve plus sage d’éviter les couronnes multicolores et de se replier sur des tons pastel, légers et discrets. Autant limiter les risques.

Je vous recommande donc d’oser la couronne de fleurs, même pour les plus hésitantes, mais à condition de maîtriser votre créativité débordante. Pas besoin d’en rajouter des tonnes, il faut parfois savoir rester soft pour être élégante ! N’hésitez pas également à alterner cette parure avec d’autres coiffes fleuries tout aussi fraîches, mais plus discrètes, comme les pinces ou le headband. Dans tous les cas, pas question de vous forcer, car au fond, il ne s’agit que d’un accessoire. Et pas le plus indispensable. 

 

© Getty Images