Septembre touche à sa fin mais l’été, lui, compte bien s’éterniser davantage dans les dressings masculins. Le bon compromis pour ménager les susceptibilités : miser sur les fameux classiques de transition, assez cool et légers pour faire place nette sous le soleil, assez couvrants pour glisser tranquillement vers l’automne.

Mon beau polo

Plus relax que la chemise blanche, plus smart que la version tropicale, le polo soustrait à la volée des courts de tennis a tout ce qu’il faut de tenue pour faire l’unanimité, au bureau comme à l’apéro.

Le chino coloré

De la couleur avant toute chose, c’est le motto qui sauve les vestiaires coincés entre deux saisons. Sur un chino rouge grenat, elle dope la silhouette et la prémunit contre le no-look quand la tentation est grande de se rabattre sur le combo jean/sweat en attendant l'automne, le vrai.

La petite laine chic

Quelque part entre deux gros pulls bien moelleux, il y a bien un petit cardigan impeccablement plié prêt à donner une leçon d'élégance à tout le rayon maille. Ajusté, col V et orné d'un petit écusson : le classicisme preppy dans toute sa superbe.