Chaque année, la venue du printemps donne le coup d’envoi aux tenues les plus colorées. Fatiguées des camaïeux de gris qui nous accompagnent tout l’hiver, la tentation est grande de se façonner un look vitaminé à coups de pastels gourmands et de fluos énergisants. Et pourtant, s’il est un duo que l’on n’est pas prêt de laisser sur la touche, c’est bien le noir et blanc.


Étonnante de simplicité, la plus classique des bichromies perpétue une élégance intemporelle qui nous abrite invariablement de la faute de goût. Facile à manier, on l’exploite alors à loisir pour tester les pièces fortes de la saison : un cropped top noir façon néoprène, un skinny blanc immaculé déridé par quelques effets usés, le tout rehaussé par une série d’accessoires raccords – une paire de sandales compensées graphiques, un grand cabas du même acabit et son portefeuille assorti. La combinaison est pointue, audacieuse, mais s’assume pleinement grâce à un dress code black and white indémodable qui lui assure une classe impeccable.