Avec quoi porter le turban coloré ?

10/06/2015 • Hortense

Missoni nous a ressorti un grand classique du chic à l’italienne : le turban en soie coloré. Assorti à une mise en beauté acidulée, il est l’accessoire parfait pour un style dolce vita. C’est parti pour un cocktail mode boosté aux agrumes !

Non, le turban n’est pas réservé aux princes du Rajasthan, ni aux fashionistas des mille et une nuits. Cette coiffe ultra chic a su gagner le cœur des modeuses bien de chez nous, dès les années 1960. Et comme on ne dit pas non à une petite référence rétro, on le porte à leur manière : coloré et accessoirisé. Tout un programme !

On met sa nuque en valeur

Certaines trichent en optant pour un bandeau façon headband, en satin ou en maille. Mais nous, on parle bien d’un joli turban qui recouvre l’ensemble de nos cheveux et dégage gracieusement la nuque. D’ailleurs, on accentue l’effet allongeant que cela produit sur notre cou. Pour ce faire, on se repose sur les vertus des découpes sur un top court à col rond qui laissent deviner nos clavicules et nous confèrent un port altier.

Le patte d’éph’

On ne va pas s’en priver après tout, cette saison le pantalon patte d’éph’ est partout, alors on craque nous aussi ! On l’adopte avec panache à la manière de Jessica Alba, dans une version oversize sur toute la jambe. Pour les déclinaisons casual seventies en jean, on repassera, même si on les adore également. Pour l’heure, on se mue en sirène de la Riviera, juste à temps pour aborder l’été du bon pied avec nos enjambées couleur coquelicot. Histoire de nous faire des jambes interminables, on se juche sur des sandales compensées survitaminées, qui rappellent le duo jaune et orangé de notre look.

Le style à l’italienne

On passe en mode craquage à l’italienne, avec des accessoires un brin bling et carrément pop. Bras nus avec notre haut blanc, on attire l’attention sur un imposant bracelet doré à breloques et un sac à main jaune canari à clous, que l’on tient à la main. S’il fait plus frais que prévu, on a juste à se lover dans un blazer fleuri que l’on pose sur nos épaules, comme nos voisins transalpins. Quoi qu’il en soit, on fait en sorte de garder nos poignets visibles, sans avoir à retrousser nos manches. On complète le tout avec une manucure rouge et la boucle est bouclée !


© PixelFormula