fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

Toujours aussi magique, le Festival de Cannes a une nouvelle fois été marqué par les tenues ultra-glamour des people. La star du tapis rouge de cette 67e édition a été la fameuse robe fendue. Plus sensuelle que la robe longue couvrante et plus glamour que le format mini, la version ouverte a permis aux it-girls de dévoiler joliment leurs sublimes jambes. Avant d'être adoubée par les stars durant la grande messe cannoise de ce mois de mai, la robe fendue semblait être tombée dans les oubliettes fashion. Jugée trop « vulgaire » par certaines modeuses, cette pièce est désormais en pleine rédemption mode. Mieux encore, certaines ont même osé adopter la fente jusqu'aux hanches... Un retour en grâce que les créateurs avaient prédit sur les podiums Printemps-Eté 2014. En effet, les designers ont eu la bonne idée de la remettre au goût du jour dans différentes versions. Balmain a décidé de lui redonner une aura casual en intégrant une fente dans une robe-salopette, tandis qu'Elie Saab l'a revisitée sur de jolies jupes acidulées. Sur le tapis rouge du Palais des Festivals, deux clans se sont affrontés : les one shoulder et les décolletés pigeonnants. Lumière sur cette robe-vedette.

 

Les robes fendues, version one shoulder

 

Les stars ont bien compris que laisser une épaule à découvert permettait de renforcer le potentiel glamour de la robe. Certaines n'ont donc pas hésité à en jouer pour attirer les flashs des photographes. Sur la troisième marche du podium, l'ambassadrice du chic parisien, Inès de la Fressange, a rayonné dans une robe en satin rouge signée Marie-Hélène de Taillac. En deuxième position, le top-modèle Alessandra Ambrosio a foulé le red carpet avec une robe scintillante Versace. Et enfin, en première position, la rousse la plus craquante d'Hollywood, Jessica Chastain, était habillée d'une création lilas griffée Elie Saab.

 

Les robes fendues, aux décolletés pigeonnants

 

D'autres ont pris le parti de faire monter la température d'un cran en osant le combo fente + décolleté affriolant. Un duo audacieux qui a fait ressortir le sex-appeal de toutes les it-girls qui l'ont adopté. Après tout, au Festival de Cannes, toutes les folies sont permises ! C'est donc dans une robe bustier signée Gucci que la magnifique Blake Lively a attiré tous les regards. Même constat pour le mannequin Adriana Lima, qui enflammé la Croisette dans une robe corset nude du célèbre designer Alexandre Vauthier. Pour Elsa Zylberstein, c'est avec une robe vert d'eau très fendue et un bustier transparent serti de pierres précieuses, que l'actrice a su charmer tout le monde. Avec tout ce défilé de robes ouvertes, on aurait presque envie d'en arborer une dès l'été venu !


©  Getty Images