LH Mag : En quoi consiste votre travail au sein de La Halle ?

Françoise Thetiot: Je suis responsable de tout le secteur enfant. Je m'occupe de la toute première chaussure du bébé jusqu'à celle qui sera aux pieds de l'enfant à l'école. Ce secteur est un peu plus spécifique par rapport aux autres. On s'attache aux tendances mais on s'attarde également beaucoup sur l'usage que les enfants font des souliers et sur ce que les parents aimeraient les voir porter.

Comment décryptez-vous les tendances chaussures pour les enfants ?

Comme toutes les stylistes, je me rends dans les salons professionnels et je lis la presse pour me tenir au courant des tendances. Étant moi-même maman, j'ai un autre œil là-dessus, ce qui est un plus pour moi. Lorsque je choisis une ligne directrice, l'objectif pour moi est qu'elle plaise aux enfants mais surtout aux parents en termes de qualité et d'usage.

Après avoir trouvé les bonnes tendances, comment façonnez-vous votre collection ?

On commence par définir tous les usages dont l'enfant a besoin, c'est-à-dire toutes les typologies de produits que l'on a envie de développer pour les filles et les garçons. Par la suite, on regroupe ces produits et on leur attribue des thèmes.

Quels sont les modèles enfant les plus emblématiques de La Halle ?

La Halle est leader sur le marché de la chaussure pour enfant. Un enfant sur dix porte une paire de chaussures qui provient de notre enseigne. Nous n'avons pas vraiment de modèles emblématiques, nous comblons les attentes des parents qui recherchent des chaussures à des prix accessibles pour leurs enfants.

Pour la collection Printemps-Eté 2014 de la Halle, quels ont été vos inspirations et les thèmes que vous avez choisis ?

Pour l'été 2014, nous avons suivi les grandes tendances que l'on retrouve chez les femme. Il n'y a que le traitement qui change, même si nous avons quand même des thèmes spécifiques à l'enfant. Sur la fillette, il y a toujours des choses plus fleuries et des imprimés plus chargés, mais nous essayons de toujours les traiter en fonction de la tendance.

Quelles sont les qualités requises pour être une bonne styliste chez La Halle ?

Pour moi, il faut être très à l'écoute de ce qu'il se passe autour de nous et avoir l’œil ouvert sur les enfants qui nous entourent. L'objectif est d'observer leur manière de vivre et de voir comment ils portent nos chaussures afin de répondre au mieux à leurs exigences.
A l'avenir, comment comptez-vous faire évoluer les futures collections ?

J'espère que nous aurons bientôt plusieurs magasins La Halle pour les enfants en centre-ville car je pense que c'est important d'être sur ce terrain. En ce qui concerne les stylistes, nous allons faire en sorte de faire évoluer le style et d'avoir des produits plus fun afin d'être toujours plus à la mode et désirable pour les enfants.


©  Andrane De Barry