fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

LA HALLE : Vous étiez journaliste (Marions-Nous!, Neuf mois, l’Express.fr rubrique enfant, etc) avant de créer votre propre site. Pouvez-vous nous résumer votre parcours en quelques lignes ?

Katrin Acou-Bouaziz : Je suis journaliste depuis 13 ans. J'ai commencé en presse écrite et suis passée sur le web en 2006. Je me suis très vite orientée vers les thématiques parentales. Le mariage d'abord. Puis la grossesse, les bébés et la vie de famille en général. J'étais intéressée par les sujets de société, la santé, l'éducation mais aussi les rubriques plus féminines comme la psycho, le bien-être, la mode, la déco. La thématique famille s'est vite révélée idéale pour moi puisqu'elle me permettait de toucher à tout avec la nécessité d'écrire de façon très pratique, ancrée dans le quotidien des lectrices. J'aime ce journalisme "utile", proche des questions concrètes.


Seriez-vous maman par hasard ?

Oui, je suis maman de deux enfants (une fille de six ans et un garçon de deux ans). Évidemment, ma propre expérience m'a toujours inspirée. Pendant la préparation de mon mariage, pendant mes grossesses et maintenant chaque jour. De fait, il y a une forte interdépendance entre ma vie privée et ma vie professionnelle. En revanche je ne cherche pas à me mettre en scène, mais plutôt à exploiter cette proximité entre mes propres préoccupations et celles des autres parents.


Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de lancer votre site, Parent en banlieue ?

Mon mari et moi avons quitté Paris il y a cinq ans pour nous installer à Vitry-sur-Seine (94). C’est le cheminement de beaucoup de parents parisiens qui rêvent d'un logement plus grand et d'un jardin, pour élever leurs enfants. Du coup, les problématiques auxquelles nous nous confrontons ressemblent à celles de tous les parents de la banlieue parisienne. Où sont les bonnes adresses pour les enfants ? Comment gérer une maison lorsque l'on travaille à plein temps ? Comment s'accoutumer au transport et aux commerces parfois rares ? Je m’attache aussi à donner une image réaliste de la banlieue, au-delà des clichés. C’est un territoire en mouvement, parfois presque plus vivant que le centre de Paris.


Vous êtes d'ailleurs auteure d'ouvrages sur la grossesse et sur l'univers scolaire. A quand un guide pour accompagner les parents sur les questions relatives à l'école ?

J’ai effectivement écrit deux guides pour les futures mamans : "S.O.S maux de grossesse" aux Éditions Stéphane Bachès (2010) et "Bien manger en attendant bébé" chez First (2011). Le premier a servi, je l'espère, à remettre en cause le mythe de la grossesse idéale et à donner des clés pour se sentir mieux malgré les inconvénients (nausées, jambes lourdes, mal de dos). Le deuxième guide les futures mamans soucieuses de leur poids et de la santé de leur bébé, en leur offrant des conseils et des menus adaptés pour s'arrondir juste comme il faut. Le dernier, "Internet à l'école, lancez-vous !", que j'ai co-écrit avec mon mari enseignant, est totalement différent. Il s'adresse aux instituteurs et a été publié chez un éditeur scolaire (Retz). Je ne l’ai pas encore fait, mais accompagner les mamans dans les problèmes liés à l’école est une très bonne idée, que j’aimerais creuser ! C’est un sujet qui me tient à cœur et qui pourrait intéresser les éditeurs.


En tant que mère, comment préparez-vous la rentrée de vos enfants ?

Je profite de l’insouciance des grandes vacances mais je fais en sorte que cela ne soit pas la panique fin août… Avant l’été je m’occupe du choix et des inscriptions aux activités périscolaires pour l’année à venir. On range les chambres : tri des vêtements, cahiers de l’année passée, jouets abîmés, et on les réaménage en fonction des besoins. Pendant tout l’été, avec l’aînée, on fait des petites révisions avec le cahier de vacances, un peu tous les jours. Je commence aussi à acheter des vêtements et des chaussures pour l’automne si je tombe sur une affaire ou un coup de cœur.

La dernière semaine d’août, je fais le point : doivent-ils aller chez le médecin, chez le coiffeur, avoir de nouvelles chaussures ? Je vérifie que rien ne manque au niveau des fournitures de base (en attendant la liste de l’école). Je note les dates importantes : réunion de rentrée à la crèche, premier cours de danse. On fait le plein de courses et un grand ménage. Je fais tout pour que les enfants retrouvent un rythme normal en les couchant chaque soir un peu plus tôt.

La veille de la rentrée scolaire, je m’arrange pour être disponible, on passe voir la répartition des classes, on regarde la météo. On met encore un peu d’ordre, on prépare les tenues et le cartable. On mange des pâtes. On regarde les photos des vacances pour se donner du courage. Le matin de la rentrée, c’est petit déjeuner de roi et photos dans l’entrée. C’est un jour important qui laisse des souvenirs.


Quels conseils donneriez-vous aux mamans qui veulent décompresser en cette période chargée ?

Je leur dirais de tout noter sur leur agenda. Cela aide à s’organiser et à prendre du recul sur tout ce qu’il y a à faire. Je crois qu’il faut aussi relativiser : tout ne doit pas forcément être parfait pour le jour J. L’important c’est d’avoir géré les priorités et surtout d’avoir passé de bonnes vacances. On ne peut pas passer de la plage à la salle de classe en un claquement de doigts. Nos esprits mettent aussi du temps à se remettre dans le bain. Je conseille donc aux mamans, si elles le peuvent, d’alléger leur emploi du temps professionnel la semaine de rentrée pour pouvoir accompagner les enfants dans le calme, rencontrer les professeurs, acheter ce qu’il manque. Le petit bonus ? Prévoir une belle sortie le premier week-end pour motiver les troupes et profiter du soleil de septembre.

Enfin, il ne faut pas s’oublier en cette période de rentrée. Besoin d’une nouvelle coupe, d’un sac à main plus pratique, d’un cours de yoga ? C’est le moment aussi de faire le bilan et de tout mettre en œuvre pour attaquer l’année sereinement.

Découvrez tous les conseils de Katrin Acou-Bouaziz sur son site : Parent-Banlieue.fr


© Katrin Acou-Bouaziz