Les Cocottes. Voilà le surnom plutôt mignon que les proches d’Ingrid Corny et d’Estelle Bembaron leur ont donné dès leur plus tendre enfance. A l’époque, ces deux fillettes sont inséparables et fusionnelles comme deux sœurs. Passionnées par les vernis à ongles, les rouges à lèvres et les fringues, elles vont rapidement devenir les meilleures amies du monde. Plusieurs années plus tard, l’alchimie entre les deux brunettes est toujours bien présente et le temps qui passe n’a pas entaché leur forte amitié. Une complicité qui les a poussées à créer de beaux projets professionnels dont la création d'un antre de la beauté où la femme est reine.

Une histoire de filles

L’histoire commence en 2008. A cette époque, Estelle est attachée de presse dans sa propre boîte de communication et Ingrid travaille dans le secteur de la publicité. Dans son agence, Estelle lance un concept innovant qui change la vie des journalistes : le premier bus de presse itinérant. Le but ? Faire gagner du temps aux journalistes en leur proposant des conférences de presse à l'intérieur d'une caravane, située à l'entrée de leurs locaux, afin de leur éviter trop de déplacements. Une idée qui fait tellement l’unanimité qu’Estelle propose à sa meilleure amie de créer une agence de communication spécialisée dans ce secteur. "Zoum Zoum Communication" est née. Seulement voilà, ces deux brunettes ultra girly, qui ne supportent pas d’être enfermées dans un bureau toute une journée veulent aller plus loin et se lancent dans une toute nouvelle aventure. Au cours d'un traditionnel déjeuner entre filles, Ingrid et Estelle ont une idée de génie. Elles décident de rendre service à toutes les beautystas qui n’ont pas le temps de se faire chouchouter en institut en créant un bar beauté sur quatre roues.

Le Boudoir des Cocottes

Ce beauty concept prend la forme d’une estafette rose bonbon vintage que les deux femmes appellent "Le Boudoir des Cocottes". Dans le van, les maîtresses de maison optent pour des panoplies rétro, un intérieur fifties et une atmosphère girly où les femmes peuvent se faire chouchouter de la tête aux pieds. Au programme ? Nail art à gogo, coiffures en folie, smoky-eyes envoûtants et bonne humeur garantie ! Quand ce duo de choc ne sillonne pas les rues parisiennes à la quête de nouvelles beauty addicts à combler, elles retrouvent chacune leurs maris et leurs enfants tout en continuant de se textoter. Pour l’avenir, Ingrid et Estelle ont encore des projets plein la tête : créer des corners beauté éphémères là où elles ne peuvent pas se rendre avec leur van et, mieux encore, développer le concept du Boudoir des Cocottes en province afin de satisfaire toutes les femmes. De quoi donner envie à toutes les beauty girls d'aller se faire chouchouter dans leur petit van rose.


© Boudoir des Cocottes