fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

A 31 ans, Maïlys Gallissaires fait partie de ces personnes qui ont pris le risque de vivre de leur passion. Il y a un an, cette jeune Perpignanaise, diplômée d'une grande école de commerce de Reims, gérait la communication d'un grand cabinet d'affaires parisien. Après quelques mois de réflexion, le déclic : "A 30 ans, j'ai décidé de m'écouter, de prendre des risques et de créer un projet dans lequel je m'épanouirai pleinement. Je suis revenue à ce que j'aimais : la création." L'essence même de la marque s'est imposée à elle comme une évidence. Son envie ? Réinterpréter des basiques du dressing pour les rendre plus trendy. Quelques temps plus tard, Selon Dolores est né. Maïlys ne voulait pas créer une marque éponyme. A la place, elle a préféré faire référence à l'héroïne sulfureuse du roman "Lolita" de l'écrivain Vladimir Nabokov.

Du dessin sur peau au t-shirt blanc, chaque basique a son histoire

 

L'aventure de Selon Dolores commence avec le projet "Dessin sur Peau". Aidée par son frère Alexis, la jeune femme revisite l'herbier et le bestiaire tropical à travers une série de tatouages éphémères. Elle s'attaque ensuite à deux autres incontournables, le sweat gris et le t-shirt blanc, qu'elle pare du dessin d'un hamster, l'animal de son enfance. De quoi donner de bonnes idées aux modeuses !

lafrancaisedumois-selondolores-01b

   


Selon Dolores, une histoire de famille

 

Pour réinventer ces basiques, Maïlys n'est pas seule. Ses piliers ? Les deux hommes de sa vie : son chéri Antoine et son frère Alexis, qui l'épaulent dans le processus de création. Le premier la conseille et l'aide pour l'aspect technique de la marque, tandis que le second l'assiste dans le domaine créatif. Deux alliés indéfectibles dont la Parisienne d'adoption ne saurait définitivement se passer : "Selon Dolores est un prétexte pour travailler avec les gens que j'aime. Antoine et Alexis font désormais partie intégrante de l'ADN de la marque.", affirme-t-elle. Un trio gagnant qui n'a pas fini de nous épater puisqu'il se prépare à nous surprendre, dès la rentrée, avec une collection capsule. On trépigne d'impatience !

lafrancaisedumois-selondolores-02

 

 

© Selon Dolores