fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

Dès sa plus tendre enfance, Adeline Klam était animée par la volonté de créer et ses parents l’encourageaient à développer ses penchants artistiques. Elle utilisait alors tout ce qui lui tombait sous la main pour réaliser des collages ou apprendre à coudre. Arrivée à l’âge adulte, elle se tourna naturellement vers une école d’art, et pas des moindres puisque c’est à Duperré qu’elle se forma véritablement à la création textile ! Forte de son apprentissage, elle décida néanmoins de s’essayer à une autre discipline artistique, dont elle fit sa profession : la photographie. Mais elle allait revenir plus tard à ses premières amours, le textile, au gré de ses voyages.

Papiers - Adeline Klam crédit Emilie Guelpa 743x416

La rencontre avec l’art japonais

Au cours de l’un de ses déplacements, aux Etats-Unis et non au pays du Soleil levant, Adeline fit une découverte qui allait bientôt changer sa vie, celle du papier japonais. Ce matériau lumineux que l’on utilise traditionnellement pour confectionner des origamis, elle s’en servit pour concevoir des éléments de décoration poétiques aux couleurs chatoyantes. En plus d’être facile à travailler, le papier japonais lui permit surtout de laisser libre cours à son imagination au niveau des teintes et des motifs. Elle put ainsi obtenir des pièces originales, mélangeant les imprimés d’inspiration nippone, des carpes rouges sur fond vert d’eau aux fleurs de cerisier rose pâle.

Boutique - Pôle fête 743x416

Le partage au cœur de la création

Aujourd’hui, sa boutique parisienne, qui lui sert également d’atelier, concentre tout son univers onirique. On y trouve ses créations les plus délicates, allant des coussins aux boîtes à thé en passant par les appliques murales. Et comme Adeline est soucieuse de partager son goût pour les loisirs créatifs les curieux qui viennent lui rendre visite dans son temple bigarré, elle y propose également des fournitures en tous genres, et bien évidemment du papier et des tissus japonais. On peut même y apprendre la technique des origamis dans le cadre d’ateliers de formation. Pour ceux qui n’ont pas l’occasion de rencontrer la créatrice à Paris, elle transmet aussi son savoir-faire artisanal dans des ouvrages hauts en couleurs, publiés aux éditions Marabout.

Adeline Klam crédit Emilie Guelpa 743x416


Si vous voulez voir par vous-même, nous vous invitons à vous rendre à Paris, dans sa boutique située au 54, boulevard Richard Lenoir, dans le 11e arrondissement. Pour tout le reste, rendez-vous sur son site : AdelineKlam.com.


© Elodie Daguin / Emilie Guelpa