N°1 : On a de la place dans les rooftops branchés

Aller sur un bar toit-terrasse à la mode, s’apercevoir qu’il est plein à craquer, se rabattre sur un autre endroit, et être déçue… c’est terminé ! Au mois d’août, la ville se vide et nous appartient. Ou tout du moins la vue panoramique. 

 

N°2 : On fait des économies

En août, les tarifs des vols et des hôtels s’envolent. En partant hors saison, on peut poser nos valises dans de plus beaux endroits, mais aussi faire plus de restos et d’excursions à moindre frais. En fait, on profite davantage de nos vacances !

N°3 : On ne fait pas la queue dans les magasins

A nous les robes et les jupes tendance de la nouvelle collection !  ! On n’attend ni à la cabine d’essayage, ni à la caisse. Par conséquent, on reste zen et on repart avec les dernières nouveautés. En une après-midi, notre garde-robe de rentrée est renouvelée.

N°4 : On (re)découvre notre ville

Se balader dans les jardins, pique-niquer dans un parc, flâner dans les rues, etc. On a enfin le champ libre pour partir à la conquête des hot spots secrets de notre ville chérie. Tout se calme, ça fait du bien.

 

N°5 : On sera bronzée quand tous les autres seront blancs

Pendant que les autres lézardaient sur le sable, on travaille nous aussi notre hâle sur une terrasse, dans un parc et avec un autobronzant soigneusement appliqué. En revanche, en octobre, tout le monde sera redevenu blanc dans l’open space. Sauf nous ! On aura passée deux semaines à faire la crêpe au soleil, après tout le monde.


©Getty/People Images